Un peu d'histoire

Dans les archives, le nom de JAYAC apparaît pour la première fois en 1251 dans le testament du VICOMTE DE TURENNE.
Sous les auspices de Blanche de Castille, en juin 1251, Elie Rondel et sa femme Alix ( soeur du Vicomte de Turenne ) reçoivent les châteaux de Ribérac, Epeluche, Montfort, Aillac et Carlux, la Seigneurie de Souillac, le Port de Creysse, la moitié de Martel, les châteaux de Terrasson et Larche, La Seigneurie de Salignac et les lieux de JAYAC et Lacassagne.Il semble que ce legs s'accompagne de la condition de ne plus reconnaître pour Suzerain le Comte de Toulouse, (comme le voulait l'usage), mais d'accepter la souveraineté du Roi deFrance LOUIS IX ( Saint Louis ), en faisant hômmage à son représentant Alphonse de Poitiers.
La même année, Alix légue à sa fille Marguerite toute sa part du vicomté. Cependant, la jouissance restera à son mari Elie Blondel.
L'Eglise de JAYAC (Saint Julien) est mentionnée, elle aussi en 1251 dans les archives de l'Evéché de Sarlat. Le collecteur des taxes pour l'Evêque étant l'Archiprêtre de l'Eglise Saint André.
En 1365, JAYAC compte 48 Feux et demi; malheureusement , le feu étant une unité fiscale indiquant une portion de territoire de superficie variable selon la fertilité et passible d'un impôt déterminé, il est impossible d'en déduire le nombre d'habitants.

Les XIII et XIV siècles

Les terres de JAYAC restent à la fin du XIII siècle dans la mouvance de Marguerite de Turenne: la Dame de Turenne.La Seigneurie de JAYAC fût créée vers 1280.En 1282, Marguerite de Turenne cède à Bertrand d'Albouin le Bourg de JAYAC et ce qu'elle possédait dans la paroisse et dans celle de La Cassagne, avec toute la justice, tous les droits et les rentes afférents.
En 1338, JAYAC passait dans la famille de Guerre et enfin en 1444 dans la famille de Carbonières. Vers 1590, le château étant en mauvais état, les finances ne permettant pas l'entretien de la grande bâtisse du Moyen-âge, deux demoiselles de Carbonnières firent construire le petit Châtelet accolé d'une tour ronde, qu'habita la famille jusqu'à son départ en 1880. A la révolution, les seigneurs de Jayac partirent pour l'exil.

barre